Sainte-Marie-aux-Mines

Ce jeudi 27 juin est le jour d’ouverture officielle de la foire aux minéraux de Sainte-Marie-aux-Mines. Dès 9 h du matin les parkings sont presque saturés. Malgré un temps exécrable, pluvieux et froid, l’affluence est grande.

Le point fort est l’ouverture de l’exposition « trésors cachés d’Amérique » qui présentent des spécimens du Canada, des Etats-Unis et du Mexique (qui a été englobé (ALENA oblige) dans la partie Nord du continent américain. Les photos jointes permettent d’apprécier la qualité de cette exposition. Le seul point de regret est la qualité perfectible de certains (longs) textes de présentation.

A la demande des lecteurs de notre site, une photo ci-jointe permet de se faire une idée sur la qualité des nouvelles hémimorphites de la République du Congo (avec mes excuses pour la confusion, dans le précédent compte-rendu, avec la smithsonite : je suis définitivement fâché avec la calamine).

La Chine est toujours la source majeure de minéraux hors norme. Cette année, il y a eu des calcites géantes (cristaux pluridécimétriques) en placages métriques ! Pour les minéralogistes plus spécialisés, il y avait un lot d’analcimes, de la région de Daye (Hubeï). Leur caractéristique est que les cristaux (au maximum de 3,5 cm de diamètre) sont gemmes. Les meilleurs spécimens gemmes connus auparavant sont les classiques cristaux des îles éoliennes (rarement centimétriques et aujourd’hui bien rares). Quelques marchands américains ont vite compris qu’ils avaient affaire à une nouvelle gemme. On trouve aussi des spécimens exceptionnels plus sporadiques comme une grande blende vert-jaune transparente (variété cléophane) de Huanggangliang (Mongolie intérieure, Chine)

Plus anecdotique, dans les demi-nouveautés, on a remarqué de belles hématites du Brésil, ainsi qu’un beau lot de galènes de Mandan (Bulgarie).



Trésors cachés d’Amérique : Ors américains


 

Trésors caché d’Amérique : Le célèbre buisson d’or du MNHN


 

Trésors caché d’Amérique : Argent du Mexique


 

Trésors cachés d’Amérique : Kunzites de Californie (don Pierpont Morgane au MNHN)..


 

Trésors cachés d’Amérique : très belles rubellite de Pala (Californie).


 

Trésors cachés d’Amérique : des textes (un peu longs).


 

Trésors cachés d’Amérique : Minéraux variés de l’ENSMP (Mines Paris Tech).


 

Trésors cachés d’Amérique : Une grande azurite de Bisbee (inphotographiable).


 

Trésors cachés d’Amérique :  Beaux grossulaires de Jeffrey (Québec, Canada).


 

Trésors cachés d’Amérique : Benitoite et et neptunites de Californie.


 

Trésors cachés d’Amérique : Les gemmes n’ont pas été oubliées.


 

Hémimorphite de République du Congo.


 

Une des grandes calcites chinoises.



Sphalérite « cléophane » de Huanggangliang (Chine).


 

Un beau lot d’hématite du Brésil.


 

Une très belle galène de Mandan (Bulgarie).


Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....