Toutes les actualités

S'inscrire à notre liste de diffusion

Faire une recherche par mots-clefs

L'association Géopolis vient d’écrire  à la Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l'Énergie afin d’avoir des précisions sur plusieurs points de ce décret.

Une des mesures du grenelle de l'environnement porte sur la création d'aires protégées terrestres métropolitaines, à fin de placer 2% du territoire sous protection forte. Il existe déjà les parc et réserves naturelles, les réserves biologiques et les arrêtés préfectoraux de protection des biotopes. A ceux-ci viennent s'ajouter : Les arrêtés préfectoraux de protection de géotope (APPG), loi Grenelle II (art. L.411-1 code de l’Environnement) :

  • "Protéger un site pour son intérêt géologique : "interdit de détruire, altérer, dégrader un site d’intérêt géologique ; d’en prélever, détruire, dégrader les fossiles, minéraux, concrétions, quand un intérêt scientifique particulier ou les nécessités de la préservation du patrimoine naturel justifient la conservation du site".

La dégradation est punie de six mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende (amende doublée si l’infraction est commise en RN ou en cœur de parc national). 

Un décret attendu déterminera comment établir la liste de sites concernés par cette interdiction et, en cas de risque de dégradation, comment les protéger par un APPG réglementant les activités.

  • La liste sera établie en tenant compte des critères de l’Inventaire national du patrimoine géologique ou en reprenant les sites* des inventaires régionaux.

*19 projets auraient été retenus et 39 sites déterminés.

 

Les arrêtés de protection des géotopes sont publiés depuis le 28 décembre 2015. Le décret relatif à la protection des sites d’intérêt géologique a paru au J.O. du 30 décembre 2015
JORF n°0302 du 30 décembre 2015 page 24813  - Texte n° 20 
Décret n° 2015-1787 du 28 décembre 2015 relatif à la protection des sites d'intérêt géologique
Dossier du sénat:
Suite du projet de loi, adopté par l’Assemblée nationale, pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (texte de la commission, n° 608, 2014-2015)    http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl14-359.html
ÉINPN 

 

 

Pour les adhérent(e)s de Géopolis, une réduction spéciale de 10% vous est accordée. Pour en bénéficier, merci de nous envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Après des mois de travail, la nouvelle version du logiciel ICM MINÉRALOGIE V4 est enfin prête.

Ll’ergonomie, la connectivité et le fonctionnement du logiciel on été entièrement repensé pour le rendre plus simple et plus convivial tout en ajoutant de nombreuses fonctions indispensables.


Un système de tableau de bord dynamique a été intégré et vous permettra de paramétrer votre interface comme vous le désirez. Les menus ont complètement été repensés pour permettre le regroupement des fonctions par thème ce qui simplifie énormément la navigation.


La saisie des informations a été optimisée pour éliminer les onglets inutiles et proposer une saisie com-plète sur une seule page.


La résolution du logiciel est adaptable à votre écran.


Comme ICM Minéralogie est avant tout votre logiciel de gestion, un maximum des demandes clients (statistiques très détaillées, édition possible à partir de la fiche descriptive, optimisation des mo-teurs de recherches, etc.) a été pris en compte.


Le nouveau moteur de statistiques analyse l’intégralité du contenu de la collection et des gisements pour vous proposer des statistiques gra-phiques avancées.


Que ce soit pour des statistiques classiques : nombre d’échantillons, nombre d’échanges, achats, dons ou des statistiques beaucoup plus complexes (extrapolation des échantillons par élément chimique,  tri des échantillons par élément radioactif).


De nombreux champs de saisie ont été ajoutés pour répondre aux besoins de plus en plus nombreux de nos clients. (Saisie des mesures de radioactivité, saisie de 5 niveaux de stockage pour les échantillons, références automatiques, références personnalisées, double référence, intégration du MinID etc...).


Le système de licence a évolué vers une gestion modulaire ce qui permet de proposer une version de base à un prix très abordable.


ICM-Minéralogie existe en 4 types de licence (1 licence par poste in-formatique): Particulier - Education & Etudiants - Association - Institution et musée.
La licence standart contient:

  • 1 licence logicielle avec modules standards
  • 1 an de mises à jour des bases IMA

 

Mises à jour du moteur applicatif V4 illimitées pour toutes les versions v4xx.


Les modules optionnels : ils sont à activer directement dans le logiciel et sont rattachés à la licence du poste.


ICM-Minéralogie V4 devient modlaire et permet par exemple:

  • La gestion intégrale des gisements. La gestion intégrale de la collection. La gestion ,le suivi des prêts, stocks, échantillons à photographier.
  • La gestion et l’intégration de tout document complémentaire.
  • La gestion et le suivi intégral des demandes et suivi d’analyses.
  • La gestion, le suivi et la publication des dons externes.
  • La mise en ligne automatique des dons dans la collection de référence.

 

Pour augmenter la visibilité, les collections peuvent être intégrées sur virtualmuseum.fr en sous-domaine (http://client. virtualmuseum.fr).


VirtualMuseum.fr, c’est quoi ? C’est un portail qui permet de regrouper en un seul lieu les collections informatisées de différentes structures ou collectionneurs pour faciliter la recherche et la consultation des données de collection. Chaque client a un sous-domaine sur virtualmuseum.fr qui lui permet de ne consulter que ses propres données et de les rendre accessibles à tous. Sur le domaine principal, le moteur de recherche va permettre de trouver une information parmi toutes les collections en ligne et de valoriser les donateurs les plus généreux.


La gamme de logiciel s’appuie sur la téléformation et l’infogérance sur Teamviewer.

Les clients oublient souvent de faire leur sauvegarde. Cela peut être très problématique si votre ordinateur lache. Pour augmenter la continuité de service de votre application, une solution d’externalisation des sauvegardes à la pointe de la technologie a été intégrée grâce à un de nos partenaires. Cette fonction est optionnelle mais fortement conseillée.


Une grande importance à la mobilité des données a été apportée pour mieux répondre aux attentes de aux clients ICM-Minéralogie devient multiplateformes Androïd, Ios, Windows Phone.


ICM v4 est le logiciel de référence en matière de gestion de collection grand public ou professionnel depuis plusieurs années essayez-le : * le logiciel est en version d’essai pendant 20 jours à compter de son installation; à la fin de cette période vous pouvez débrider votre licence directement dans le logiciel.

 

RETROUVEZ NOS TARIFS DÉTAILLÉS SUR http://www.icm-mineralogie.com

 

Pour visualiser quelques fonctions disponibles sur la V4 : cliquer ici pour télécharger le document en pdf

 

Pour télécharger la plaquette de présentation : cliquer ici pour télécharger le document en pdf


 

Pour les adhérent(e)s de Géopolis, une réduction spéciale de 10% vous est accordée. Pour en bénéficier, merci de nous envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



 

Géopolis vous propose désormais 2 bannières de grande taille 80 cm x 200 cm pour vos expositions et/ou bourses.

Les 2 modèles proposés sont :

  • Echelle des temps géologiques
  • Structure de la Terre

     

 

Ce sont des bannières très faciles et rapides à monter, autoportantes, réservées  à un usage intérieur. Elles sont livrées individuellement dans une housse de transport. L'impression est faite sur une bâche résistante de 340 g (avec norme anti feu M1).

Ces X-bannières sont proposées au tarif de 45 € (frais de transport en colissimo compris) et comprend le système d'accrochage et sa housse de transport.

 

Nombre d'exemplaire

Echelle des temps géologiques

Structure de la Terre
 

Tarifs

Tarifs

1 45 € 45€
2 42 € 42 €
3 40 € 40 €
4 38 € 38 €

 

Ces 2 bannières sont aussi disponibles en version :

  • Plaquette "Echelle des temps géologiques" : 0,25 € pièce (10x30cm) avec au verso les orogèneses
  • Plaquette "Structure de la Terre" : 0,25 € pièce (10x30cm) avec au verso un texte d'explication

  • Poster "Echelle des temps géologiques" : 1 € (43 x 86 cm) seulement recto

 

Une X-bannière de même taille de présentation de l'association Géopolis et de sa charte sera offerte aux associations membres de Géopolis.

 

Pour les commander, il vous suffit de passer directement via notre boutique en ligne

Introduction

Il est bien difficile de dire quand la 52e édition de la foire de Sainte-Marie a commencé.

Les premières installations semblent avoir eu lieu le week-end du 20 juin 2015. Le lundi 22, un nombre conséquent de stands était installé. Le mardi 23 était le jour des retardataires. Le mercredi 24, tout était près pour l’ouverture au "professionnels". Le jeudi c’était le rush !

Si l’on veut atteindre les minéraux nouveaux de haut niveau, inutile de se presser. Il faut avoir été accepté dans le marché parallèle, celui qui s’effectue dans les chambres d’hôtel depuis plus d’une semaine. Le lundi 22, les jeux sont faits et certains partent déjà le mercredi 24.

Pour qui connaissait l’ambiance sympathique, une peu confuse mais pleine de surprises qui caractérisait cette manifestation il y a encore 3-4 ans, les changements sont saisissants : vigiles pas toujours sympathiques à l’entrée, règle strict d’installation des stands, ambiance presque feutrée, allées goudronnées, nouveaux lieux autrefois inaccessibles, activités pour enfants payantes. La bourse a gagné en professionnalisme, à la grande satisfaction des professionnels.

instal2 instal1
DSC00518 DSC00520


Les nouveautés

La principale nouveauté est de la vivianite associée à de la ludlamite trouvée dans une localité mystérieuse de l’Amazonie (Brésil). Les cristaux de vivianites sont allongés (jusqu’à 18 cm), ceux de ludlamites sont plus épars et petits (max 1cm). Tous ces cristaux tapissent des sortes de géodes qui sont l’intérieur de fossiles (poissons).

P1000611 P1000613
P1000612

 

Pour le reste, il serait plus juste de parler de semi-nouveautés. La première est l’apparition de deux lots de plumbogummites pseudomorphosant partiellement des cristaux "géants", jusqu’à 7 cm, de pyromorphite. Les cristaux de pyromorphites sont cariés, leur couleur (due au recouvrement de plumbogummite) est bleu pâle. Les grandes pièces avoisinent la trentaine de centimètres. La localité (juste) est Yangshuo (Guangxi). Malgré leurs caractéristiques incroyables, certains collectionneurs les ont boudé à cause du manque de formes cristallines nettes. Il n’est pas sûr que la production future fournisse des cristaux aussi grands. En effet ces lots proviennent d’une série de poches qui faisaient suite à celles qui ont fourni les grandes plumbogummites mamelonnées de ces deux dernières années. Les toutes dernières poches fournissent des groupes plus petits. Inutile d’aller les chercher chez les marchands chinois qui désertent de plus en plus Sainte-Marie. Ces lots étaient présents chez des négociants européens familiers de la Chine.

 

plumbo plumbo3
plumbo2


Toujours de Chine, il y a des cristaux de wulfenite de grandes dimensions  (4-5 cm) de couleur orangé plus ou moins saturée.

wulfen

 

La troisième semi-nouveauté vient du Portugal et plus précisément de Panasquéria qui continue de produire des apatites de belles qualités.

La quatrième semi-nouveauté a trait à la Bolivie. Les belles cassiterites, vivianites, ferberite et autres minéraux plus rares (andorites, phosphophyllites, etc.) refont leur apparition après une assez longue éclipse. Les groupes de cassitérites ont des dimensions jusqu’alors insoupçonnées (jusqu’à 50 cm avec des cristaux centimétriques). Quelques rares vivianites montraient des cristaux fantômes.

P1000604 P1000605
P1000608 vivian

P1000603

 

Quand les azurites et malachites de Sepon (Laos) sont apparues il y a deux environ, certains ont cru qu’il s’agissait de pièces issues de Millpillas (Mexique) à qui l’on offrait une origine exotique afin de délayer les effets néfastes d’une forte surproduction. En fait les spécimens de Sepon ont des caractéristiques qui les différencient de Millpillas. La principale est que la gangue est latéritique (rouge brique) à Sepon, alors qu’elle est blanche à Millpillas. Quant aux malachites, elles sont d’une qualité que l’on n’a jamais rencontrée au Mexique.

sepon sepon2
sepon3 sepon6
sepon5

 

A la suite de ces (demi-)nouveautés, il y a toute une série de minéraux plus ou moins originaux. On a noté un lot de wulfenite d’Iran, des atacamite de Lily mIne et quelques beaux échantillons isolés comme une belle topaze et un bouquet de tourmaline du Brésil.




Les expositions

Plusieurs expositions ont émaillés la bourse de Sainte-Marie.

La première est celle sur les macles de staurolites. Elle a permis de voir des « monstres » (plus de 210 cm) de macle en croix grecque et croix de Saint-André trouvés en Bretagne (France) et en Russie.

P1000619 P1000620
P1000621

La seconde est l’exposition dite de prestige dont le thème est « les Alpes ».

Le lieu en lui-même n’est pas très prestigieux : il s’agit d’un local de 100-150 m2 avec des câbles électriques apparents et une faible hauteur de plafond. Les vitrines "bureau" offrent une vision satisfaisante, les échantillons sont présenté sur des plots de hauteurs différentes : l’ensemble est plaisant mais on regrette un manque de finition incompréhensible (parties disjointes). Les étiquettes relèvent du travail d’amateur et contiennent beaucoup d’erreurs. Il y a cependant l’exception des étiquettes du Musée de Lausanne qui nous ont offert une réelle innovation muséographiques avec une petite photo du gisement, les nom et gisement et finalement un petit texte ("teaser") de 2 lignes. Grâce à ces étiquettes, les spécimens de ce musée ont été particulièrement appréciés. Pour en finir avec la présentation de cette exposition, il faut aborder l’éclairage. Les organisateurs ont opté pour un éclairage que l’on subit actuellement sur certains stands commerciaux (LED sur fond blanc). Le résultat est parfois malheureux : les fluorites roses prennent un nuance saumon.

DSC00519 P1000631
P1000633 salle
salle2

 

Le nombre de spécimens exposés est considérable, environ 400. On y note entre 20 et 35 spécimens de niveau international. Ce sont pour l’essentiel des spécimens de musée, plus ou moins connus, ainsi que des spécimens de cristalliers ou de collectionneurs, plus ou moins inconnus. Pour le reste ce sont minéraux pour collectionneurs spécialisés en systématique régionale : ils représentent ce que l’on a trouvé sur le marché ces 30 dernières années. Dans ce cadre, le niveau est élevé et instructif pour ceux qui y sont impliqués. Il faut cependant bien reconnaître que l’intérêt pour ces minéraux tient surtout à leur étiquette. Prenons par exemple le quartz qui illustre l’affiche de la Bourse : avec son étiquette, qui indique "Le Noirey" (Maurienne, Savoie, France), c’est une icône de la minéralogie de la Maurienne. Si l’étiquette avait indiqué Waziristan (Pakistan) c’est un spécimen modeste par rapport à ce que l’on pouvait acquérir sur plusieurs stands. L’appréciation de l’exposition par le public se situait dans cet intervalle : les spécialistes ont été subjugués, le large public a plus ou moins apprécié, les amateurs de minéralogie internationale se sont contentés des quelques pièces majeures, celles qui n’ont pas besoin d’étiquettes pour les valoriser.

Remercions les organisateurs pour leur effort et leur travail, et abordons plus en détail cette exposition.


 

Commençons par quelques raretés : la jordanite du British Muséum, les dufrénoysites  et cafarsite.

cafars dufrenoys
dufrenoysite

jordan

eucase


A la suite viennent les minéraux moins rares et classiques comme l’anatase du Binntal, l’anhydrite du Simplon, les demantoïdes du Val Malenco, la magnétite de Traverselle, la prehnite du Mont de Lans, un diopside et les vésuvianites de Bellecombe.

anattitan anhydriteex
datolit demanto
diopsid epidot
magnet magnétchabas
martaud prehnite
vesuvian

 

Plusieurs minéraux ont été surreprésentés. Le premier, à l’entrée de l’exposition, est la sidérite et en particulier celle de Saint-Pierre-de-Mésage.

sider2 sider3
sider4 sideri2
siderite

 

Puis les célèbres fluorites roses du Mont-Blanc et d’autres comme celles, bleu à prourpre, récentes, mais très nettoyées de Sogno (Lombardie, Italie).

fluoitalie

fluo1
fluo2 fluo3
fluo4 fluo8
fluoit fluoit2

fluo



Et enfin le quartz, le minéral emblématique, s’il en ait, des Alpes.

quartz3

quartz5

quartz6

quartz8

quartzex1 quartzex2

quartz4

quartz7

 

On peut aussi aborder l’exposition en adoptant une lecture basée sur les gisements célèbres comme La Gardette, Baveno ou La Mure.

autricsloven baveno
lagardette lamure
lamure1

On peut enfin aborder l’exposition en adoptant une lecture sur les musées représentés. Avec une mention spéciale pour le musée de Lausanne pour ces étiquettes et ses incroyables calcites du tunnel de Lötschberg.

lausanne1 lausanne2
lausanne3

 

Ce tour d’horizon des minéraux étant fait, abordons maintenant les fossiles. Ce qui est rapide, car ce thème qui a tant de succès avec les dinosaures et autres sauriens, n’est pratiquement pas représenté à Sainte-Marie. Faute de place paraît-il ?

En dehors des activités commerciales, il y a quelques conférences scientifiques dans une toute petite salle et beaucoup de conférences de lithotérapie. Ces dernières nous renseignent, par exemple, sur "des canons d’énergie, condensateurs électromagnétiques, harmonisateur de lieu de vie" qui "créent un champ d’énergie dont le rayonnement sera fonction du volume des outils utilisés". Et autres sornettes.


Animations

Le stand de Géopolis, bien qu’un peu petit, un peu excentré, a connu un réel succès, très apprécié pour ses animations gratuites et originales sur la cristallographie du diamant, les enfants ont construit leur tétraédres, octaédres, structures cristallines. Les documents de Géopolis, flyers et échelle stratigraphique, distribués gracieusement, ainsi que l’exposition, en particulier ceux de l’exposition dinosaures ont été particulièrement appréciés.

Il y avait d’autres animations pour les enfants  sur la bourse, mais payantes; sur les tremblements de Terre, la recherche de fossile, l’orpaillage etc.

P1100785

20150626_112511_resized 20150626_112528_resized
P1100790

20150626_112525_resized

DSC00532

DSC00533

DSC00534

DSC00536 DSC00537


Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....