×

Erreur

!!! Pas d'id selectionné pour le plugin GMapFP !!!

Toutes les actualités

Faire une recherche par mots-clefs

Ce festival du film scientifique a lieu tous les ans à Oullins au mois de novembre. Organisé par la MJC, il aborde de nombreux sujets de société : santé, environnement, industrialisation, lien social...Le festival propose notamment une programmation destinée au jeune public et différentes animations hors les murs.

Pour le grand public, les deux moments forts sont le prix du film scientifique (et l'inauguration du festival) ainsi que la nuit de la science fiction. Retrouvez le programme complet en cliquant ici.

 

Au programme, dimanche 27 novembre à 14h dans la Grande salle : Qu’est-ce qu’un vulcanologue ?

Le vulcanologue est un aventurier – scientifique, à l’image du fondateur de la vulcanologie moderne, Haroun Tazieff. Chercheur insatiable, qui n’a eu de cesse de promouvoir des idées en avance sur son temps, ses découvertes ont fait avancer les théories sur la tectonique des plaques ainsi que la mise en place de méthodes de prévention des risques, afin de pouvoir anticiper les catastrophes naturelles.
Cette figure emblématique de la vulcanologie a su générer l’engouement et la vocation de toute une génération. Qu’est-ce qu’être vulcanologue aujourd’hui ? Qui sont les chercheurs venus après lui et qui continuent de faire avancer notre connaissance des volcans ?
En suivant un jeune thésard sur le terrain, et en interrogeant son travail au regard de celui de ses pairs, c’est l’évolution d’un domaine scientifique et la manière dont les chercheurs ont transformé leur rapport à cette science dont il est question. Et si la vulcanologie nous permet de mieux comprendre le fonctionnement de notre planète, le vulcanologue a également un rôle de conseil et d’alerte dans l’interprétation des effets des éruptions volcaniques sur les populations.

Hommage à Haroun Tazieff \\ Projections de films surprises autour de ses expéditions

En présence de  :

Patrick Allard, volcanologue à l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP) ; Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de l'Islande
Pierre Quiqueré, réalisateur
Frédéric Lachery, fils de Haroun Tazieff et directeur du centre Haroun Tazieff

Animé par :

Jean-Marc Grefferat, membre du comité scientifique

 

Projection du Film : Robin des volcans

de Benjamin Morin et Pierre Quiqueré 2010 / France / 80’

Prod. Overdub Interactive


Qu’est-ce qu’un volcanologue ? L’image qu’on s’en fait souvent est celle d’un baroudeur des volcans, héritée des publications et des films de noms illustres comme ceux de Maurice et Katia Krafft ou d’Haroun Tazieff. Pourtant, depuis la disparition de ces figures tutélaires il y a deux décennies, le métier a profondément évolué. Il a également disparu des flux médiatiques. Désormais, le scientifique n’a guère droit à la parole plus de quelques secondes et l’objet de ses recherches passe souvent au second plan face au spectaculaire d’une éruption volcanique. Au travers d’entretiens avec trois générations de professionnels, dans leurs laboratoires et à flanc de volcans, nous dépoussiérons l'histoire singulière d'un métier pas comme les autres.

La cinquième olympiade internationale de géosciences vient de se terminer à Modène, Italie, et pour sa première participation, la France obtient un résultat remarquable et remarqué. Tous les candidats sont médaillés ; ils concourraient parmi 104 candidats venus de 26 pays (11 médailles d'or, 21 médailles d'argent et 31 médailles de bronze ont été décernées le 13 septembre lors de la cérémonie de clôture).

- Mathieu Zhang, Centre International de Valbonne : médaille d'argent
- Sébastien Thobie, lycée Gaspard Monge à Nantes : médaille d'argent
- Alexandra Gablier, lycée français de Pondichéry : médaille de bronze
- Auriane Canesse, lycée Jean Monnet à Bruxelles : médaille de bronze

cérémonie  d'ouverture des IESO

De gauche à droite : Sébastien Thobie, Matthieu Zhang, Auriane Canesse et Alexandra Gablier.

Ces résultats sont très encourageants pour la participation de la France aux IESO 2012 qui se déroulera à Buenos Aires en Argentine.

La géologie fait l'objet d'épreuves théorique et pratique et représente une part importante du programme des IESO. Le concours s'adresse aux élèves de première S passionnés de géologie (mais aussi de météo et d'astronomie).

L'inscription à la préparation française des IESO s'effectue par l'intermédiaire de l'enseignant de physique-chimie ou de SVT, avant le 1er décembre. Les élèves inscrits recevront ensuite une formation en ligne. La sélection des 4 candidats français aura lieu en juin 2012. Un complément de formation leur sera apporté fin aout.

Tous les renseignements sont sur le site de "Sciences à l'Ecole : http://www.sciencesalecole.org/les-concours/olympiades-internationales-de-geosciences-ieso.html

Meyssac est un chef lieu de canton du sud ouest de la Corrèze. La communauté de communes des villages du midi corrézien a mis en œuvre un aménagement touristique et pédagogique sur le thème de la Faille de Meyssac.

 

Panneau d’invitation à la découverte de la faille à Noailhac.

 

Deux circuits complémentaires de découverte ont été mis en place et inaugurés officiellement en juin 2011 : un circuit routier avec 5 stations présentant des explications essentiellement géologiques et un circuit pédestre plus axé sur  l’occupation des sols variés de part et d’autre de la faille et les activités humaines.

 

Bref historique :

Depuis plusieurs années un adhérent du GAGN (Groupe d’Amateurs en Géologie de Naves) faisait régulièrement passer des articles dans un bulletin municipal, pour sensibiliser le public au patrimoine géologique local, en relation avec le patrimoine architectural coloré de la région (Collonges la rouge, un des plus beaux villages de France doit sa couleur aux grès ferrugineux).

De nouvelles contraintes administratives relatives aux risques de glissement de terrain ont amené les élus à une sensibilisation accrue et la curiosité autour de cette "faille de Meyssac" a grandi. Le GAGN a alors souvent expliqué que nous n’étions pas à San Andreas et que cette faille constituait plus un atout qu’un handicap !

Il n’en fallait pas moins pour qu’un projet intercommunal se mette en place et le GAGN a apporté bénévolement sa contribution au projet, en particulier pour tous les aspects géologiques.

 

Réalisation :

Un comité de pilotage a été mis en place et un premier financement obtenu pour réaliser une étude de faisabilité et élaborer un projet cohérent; dans une seconde phase, la réalisation a été mise en œuvre par la communauté de communes avec l’aide de partenaires variés (de l’échelon européen à l’échelon local) et les offices de tourisme  contribuent à la diffusion de l’information.

Les communes concernées par les circuits sont : Meyssac (chef lieu du canton), Collonges la rouge, Noailhac, Lagleygeolle.

 

Les circuits et panneaux :

  • 1 Le circuit routier :

Il présente en 5 stations situées en bordure de route, près d’affleurements à  observer, le contraste entre les 2 compartiments séparés par la faille : sur 21km, on découvre les pierres de la région (grès rouges et calcaires), leur utilisation, leur influence sur les paysages, et on reconstitue une longue histoire géologique mouvementée.

La base du mobilier évoque la faille par son socle juxtaposant 2 blocs de calcaire et de grès décalés selon un plan oblique :

 

A gauche : sur ce panneau, échelle des temps géologiques et reconstitution de l’histoire géologique, à Noailhac.

A droite : panneau de découverte de la faille  à Collonges, en bord de route et d’affleurement.

 

Chaque station présente un thème, avec une échelle permettant de se situer dans le temps tout en comprenant la formation du paysage actuel. Des plaquettes complémentaires permettent de tester ses connaissances. Un texte résumé en anglais complète la présentation.

Les panneaux de découverte de la faille  à Collonges, en bord de route et d’affleurement.

 

Deux fiches ont été éditées, l’une présentant ce voyage dans le temps autour de la faille, l’autre à destination des enfants, avec quelques jeux à compléter pour profiter du parcours en s’amusant : elles sont disponibles gratuitement auprès des offices de tourisme.

 

Pour télécharger ces fiches en format pdf : cliquer ici

!!! Pas d'id selectionné pour le plugin GMapFP !!!

 

 

Pour télécharger ces fiches en format pdf : cliquer ici

 

  • 2 Le circuit pédestre :

Boucle d’environ 11,5 km., accessible aux vélos, autour de Meyssac et Lagleygeolle. Dix bornes jalonnent le circuit pour inciter le randonneur à observer le sol, la végétation spontanée et les cultures. La faille sépare ainsi le pays du châtaignier au nord de la zone de culture du noyer au sud.

A gauche : panneau de présentation du sentier pédestre à Lagleygeolle.

Au centre et à droite : 2 faces d’un panneau sur ce circuit . De grès et de calcaire, le châtaignier au nord de la faille.

 

Une topofiche est disponible auprès des offices de tourisme de Meyssac et de Collonges la rouge (0,50€).

 

Intérêts géologiques et animations :

Le GAGN a souhaité rendre la géologie attractive et accessible à tout public, tout en suscitant le questionnement et en stimulant la curiosité. Les panneaux apportent quelques réponses simples, laissant aussi des champs nouveaux à explorer pour le touriste curieux.
Le public scolaire est également intéressé par ces aménagements, et les habitants du canton se sentent de plus en plus concernés par "leur faille" qu’ils s’approprient.

Des randonnées estivales commentées ont ainsi pu se mettre en place à la demande d’associations culturelles locales, preuve de l’intérêt pour notre patrimoine géologique.

 

A gauche : lors de l’inauguration, plutôt que de couper un ruban, les élus ont préférer réunir symboliquement les 2 types de roches séparées par la faille.

A droite : visite commentée par un membre du GAGN sur le terrain.

Liens à visiter :

GAGN Groupe d’amateurs en Géologie de Naves

Office du tourisme de Collonges-Meyssac

Pour la 7è année consécutive, l’AST (Association Science & Télévision) est heureuse de vous annoncer la tenue de Pariscience, le Festival international du film scientifique. Le Festival aura lieu cette année du 6 au 11 octobre prochains, au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (Vè arrondissement).


Près de 46 projections gratuites seront proposées au public cette année. Comme de coutume, toutes les séances seront suivies de débats en présence des réalisateurs et d’intervenants scientifiques ou chercheurs.

Découvrez la programmation variée et passionnante de cette nouvelle édition...

- Près de 40 films pour le grand public ;
- une séance spéciale La Chimie verte va-t-elle sauver la planète bleue ? ;
- Un hommage à René Frydman en sa présence ;
- Une carte blanche à la BBC, chaîne invitée ;
- 14 séances destinées aux élèves de 7 à 18 ans dont une séance spéciale La Chimie et toi pour les collégiens et les lycéens ;
- des débats et des rencontres avec des scientifiques de tous horizons, des réalisateurs et des producteurs de films après chaque projection.

Pour parler de science, de questions de société, de découvertes étonnantes, de l'avenir…


Et pour ne rien rater du festival, suivez les sur facebook

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....